Comment c' était le bac avant ?

Adieu aux «maths élém», «sciences ex» et «bac philo»

http://www.lefigaro.fr/histoire/archives/2017/06/14/26010-20170614ARTFIG00269-a-quoi-ressemblait-le-bac-en-1967.php

Les bacheliers de 1967 sont les derniers à passer le bac «philosophie», «mathématiques élémentaires», «sciences expérimentales», «mathématiques et techniques» et enfin «technique et économie». Les séries du bac sont en réalité déjà représentées par des lettres mais sont restées dans la conversation courante et même journalistique sous leurs anciennes appellations, souvent raccourcies et restées dans les mémoires: «math élém», «philo», «sciences ex». En 1968, annonce Le Figaro du 9 novembre, le bac aura cinq séries nommées A (Philosophie et lettres), B (économique et social), C (mathématiques et sciences physiques), D (mathématiques et sciences de la nature) et E (mathématiques et technique). Le découpage et la nomenclature perdureront jusqu'en 1993.

Au mois de juillet 67, Le Figaro Littéraire publie dans ses pages les meilleures copies de l'épreuve de français de l'Académie de Paris. Ainsi, Alain Richard du lycée Hector Berlioz de Vincennes, Adeline Hénault de l'École normale des Batignolles, Évelyne Lenoir du lycée Fénelon à Paris, Bertrand Barberon de Lavoisier, Laurent Sentis de François-Villon et Jean-Louis Perignon du lycée Pasteur de Neuilly ont l'honneur de voir leur travail imprimé à côté du bloc-notes de François Mauriac. A la question de savoir si l'honnête homme doit savoir un peu de tout, on retiendra la brillante copie de la jeune Évelyne qui nous répond que «l'essentiel n'est pas de savoir mais de savoir penser». «Excellent travail» annote le correcteur qui lui accorde un impressionnant 19 sur 20.



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout