Comment devenir pilote de chasse ?

Passionnés par l'aéronautique et attirés par les valeurs de l'armée, les pilotes de chasse réalisent des missions spécifiques sur une base aérienne opérationnelle en vue de défendre et de garantir la protection de la France et de ses concitoyens, sur le territoire national comme à l'étranger.

Quel est le rôle d’un pilote de chasse ?

Le pilote de chasse endosse un rôle de défense (protection, intervention, dissuasion) à travers trois principales missions. La première consiste à mener des opérations de défense aérienne sur le territoire national français en vue de contrôler et de vérifier la sécurité ainsi que la souveraineté du territoire ou pour porter assistance à un avion lorsque cela s'avère nécessaire. Dans ce cas, le pilote de chasse est à même de préparer un vol et de procéder au décollage dans les plus brefs délais et endosse ainsi le rôle de police du ciel. La seconde revêt un caractère offensif, dans le but d'apporter un soutien aux troupes au sol d'un territoire donné. Le pilote de chasse peut également dans ce cadre réaliser des opérations de frappes, visant la destruction d'une cible tactique. La troisième mission qui incombe aux pilotes de chasse porte sur la reconnaissance d'un lieu français ou lors d'une opération à l'étranger afin de recueillir toutes les informations nécessaires, d'ordre stratégique notamment, afin d'assurer la protection en France, comme à l'étranger, dans le cadre d'une opération militaire.


Quelles sont les qualités requises pour devenir pilote de chasse ? Pour devenir pilote de chasse et mener à bien les différentes missions incombant aux pilotes de chasse, ces derniers doivent mobiliser de nombreuses compétences ainsi que des qualités spécifiques de même que remplir des conditions particulières (être de nationalité française, âgé de 27 ans révolus lors de la signature du contrat, titulaire d'un bac et réussir les examens et tests en amont et au cours de la formation). Le pilote de chasse doit ensuite faire preuve de discipline et de loyauté étant donné qu'il intègre le corps de l'armée de l'Air en devenant militaire pilote de chasse. Il convient donc d'appréhender et de porter les valeurs de l'État que chaque pilote s'attelle à protéger et le cas échéant à défendre. Pour mener à bien ses missions, le pilote de chasse doit par ailleurs être organisé et disposer d'un sens de l'observation prononcé comme d'excellentes capacités d'analyse. En outre, une grande capacité de concentration est indispensable pour pouvoir assurer son service et garantir un travail précis, qu'il s'agisse de repérer, contrôler, ravitailler, rafaler, etc. Bien entendu, comme pour l'ensemble des métiers de l'armée, le pilote de chasse doit avoir une bonne condition physique, qu'il entretiendra tout au long de sa carrière, ainsi qu'une excellente résistance au stress afin de ne pas compromettre ses missions, sa sécurité ainsi que celle de ses coéquipiers. Le pilote de chasse doit en outre maîtriser de nombreuses compétences à commencer par la préparation des missions aériennes au sol (étude de l'environnement aéronautique, stratégies de combat, briefings, etc.) puis la capacité à les exécuter en escadron de chasse. Bien entendu, le pilote de chasse a également la totale maîtrise du pilotage d'un avion de combat.


Quelles études pour devenir pilote de chasse dans l’armée de l’air ? Pour devenir pilote de chasse, le candidat doit dans un premier temps s'assurer de remplir toutes les conditions d'accès susmentionnées. Dans un second temps, il est possible de passer par l'École polytechnique et d'accéder à une formation spécifique en s'orientant vers la filière PN - Personnel Navigant - parmi laquelle on retrouve les métiers de pilote de chasse, d'hélicoptère ou de transport. La filière sous contrat permet également aux futurs élèves officiers du personnel navigant d'appréhender le métier de pilote de chasse. Pour ce faire, il convient de déposer un dossier dans l'un des CIRFA - bureaux air - existants en France puis de passer et réussir les épreuves et tests proposés sur quatre jours, au cours desquels seront évaluées vos connaissances dans les domaines scientifiques et de l'aéronautique, vos capacités techniques, psychomotrices ainsi que vos motivations. À noter qu'un seul essai aux tests psychotechniques et cognitifs est possible Votre formation militaire initiale au sein de l'École de l'air vous apportera tous les savoirs (anglais et aéronautique) et savoir-faire nécessaires à votre métier de pilote. Votre formation pratique, qui se fera notamment à la base militaire de Salon-de-Provence dans les Bouches-du-Rhône, portera sur l'acquisition des compétences inhérentes au vol et sera réalisée au cours de la période initiale puis plus particulièrement lors de la phase d'identification de spécialisation chasse. Pour être pilote, vous devrez enfin obtenir le brevet de pilote de chasse après trois années d'apprentissage. Le parcours de formation continue le temps d'une année à l'École de transition opérationnelle afin d'acquérir toutes les techniques de maniement des armes de chaque avion de chasse.


Quelle formation continue pour devenir pilote de chasse ? Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les professionnels titulaires d'une licence de pilote de ligne ne peuvent exercer en tant que pilote de chasse. Aucune formation passerelle n'existe pour ce faire, car il ne s'agit pas du même métier malgré la compétence commune relative au pilotage d'un avion. En effet, le commandant de bord ayant reçu une formation spécifique exerce au sein d'une compagnie aérienne, contrairement au pilote de chasse qui œuvre pour le compte de l'armée. Cela étant, l'inverse est envisageable. À l'issue de sa carrière, le pilote de chasse peut tout à fait se reconvertir dans l'aviation civile en devenant pilote de ligne. Il faut par ailleurs savoir qu'une carrière de pilote de chasse sous contrat court sur 20 ans (contrat initial de 10 ans, renouvelable). Le parcours professionnel en tant que militaire nécessite une formation continue qu'il s'agisse de maintenir ses acquis, de mettre à jour ses savoirs, techniques et pratiques ou encore de développer de nouvelles compétences. L'Armée de l'air organise et dispense les formations essentielles au maintien du niveau de qualité des services de défense et de protection de l'État. De même, il prépare à l'évolution ou à la reconversion des officiers militaires pilotes, que ce soit pour un métier dans le civil ou dans la branche militaire. Ce parcours de formation est financé par des dispositifs spécifiques, de même que la formation initiale est prise en charge en totalité par l'État et rémunérée.


Quelle évolution pour un pilote de chasse ? Le métier de pilote de chasse permet une évolution de carrière tout au long du parcours professionnel. En effet, après sa formation initiale à l'issue de laquelle il arbore le statut de pilote de combat opérationnel et une expérience certaine sur le terrain, le pilote de chasse peut convoiter des postes avec davantage de responsabilités. L'évolution d'une carrière au sein de l'armée est hiérarchisée et suivra de ce fait un ordre précis. Ainsi, il pourra par exemple viser le poste de sous-chef de patrouille avant de candidater pour celui de chef de patrouille puis enfin chef de mission. Il est également possible de se former à une reconversion, toujours dans l'armée, vers des postes en lien avec l'informatique ou encore avec l'ingénierie.



1 vue0 commentaire