Le système éducatif vietnamien

Tradition confucéenne oblige, le Vietnam accorde une importance primordiale à l’éducation. Le gouvernement actuel en fait d’ailleurs une priorité, en y consacrant plus de 16% du budget de la nation : il y va la pérennité de la croissance et du développement.

Sans doute est-il intéressant, en cette veille de rentrée scolaire, de faire un focus sur le système éducatif « à la vietnamienne ».

Si le Vietnam peut se targuer d’avoir aujourd’hui un taux d’alphabétisation de 96%, c’est à son système éducatif qu’il le doit. L’école, véritable institution, est en effet présente partout dans le pays (jacobinisme à la vietnamienne), y compris dans les zones les plus reculées, là où vivent nombre de minorités ethniques, pour lesquelles parler vietnamien ne va pas forcément de soi…

Une tradition ancrée dans l’Histoire du Vietnam

Pour comprendre ce qu’est le système éducatif au Vietnam, il faut bien avoir à l’esprit que le pays a été sous domination chinoise durant une période qui correspond à peu près à notre Moyen-âge. Qui dit domination chinoise dit influence confucéenne… Le fait est que les préceptes confucéens ont modelé et continuent de modeler la société vietnamienne.

Or il se trouve que la morale confucéenne fait de l’élévation par le savoir l’une des choses les plus nobles qui soient. C’est sans aucun doute ce qui a conduit l’un des empereurs de la dynastie des Ly, Ly Thang Tong, à fonder dès 1070 à Thang Long, qui ne s’appelait pas encore Hanoï, la première université du Vietnam, connue sous le nom de « Temple de la Littérature ». Il s’agissait alors de former une élite de lettrés et de hauts fonctionnaires d’Etat, les mandarins.

Cette tradition va perdurer pendant un peu plus de huit siècles, entre 1076 et 1915 pour être précis, et servir d’ascenseur social à certaines personnes de condition modeste. Témoins de cet âge d’or, les 82 stèles du temple de la Littérature, que l’UNESCO a inscrites au patrimoine mondial, et que beaucoup d’étudiants viennent toucher, aujourd’hui encore, dans l’espoir de s’approprier ainsi une petite miette du talent de leurs illustres aînés.



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout