Les maths réservés à tous !

Redoutée par les élèves, délaissée par les profs, la matière reste très élitiste. Et pas sûr que son retour annoncé en classe de première suffise à redynamiser la filière. Dans le système éducatif français, les mathématiques traversent une mauvaise passe. Une culture à réinventer ?


Il y a longtemps que la France souffre de la comparaison internationale dans les classements qui mesurent le niveau moyen dans cette discipline. Depuis 2020, elle occupe même le… dernier rang de l’Union européenne — et l’avant-dernier de l’OCDE, juste devant le Chili (enquête Timss auprès d’élèves de CM1 et de 4e, 2020). Pour ne rien arranger, la réforme du lycée a fait chuter l’an passé de 90 % à 59 % la proportion d’élèves de terminale qui suivent un enseignement de mathématiques.



La réforme devait déboulonner la section S jugée trop sélective, elle produit l’effet inverse. Désorientés et peu encouragés à poursuivre, les élèves sont de plus en plus nombreux à abandonner les maths, notamment les filles et les élèves d’origine modeste.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout