SAVOIR MOTIVER LES JEUNES

Comprendre la dynamique motivationnelle

La motivation est multifactorielle. L’enseignant peut intervenir sur certains facteurs (activités d’apprentissage, climat de la classe, évaluation par exemple), tandis que certains facteurs, tels que des situations familiales et personnelles difficiles peuvent entamer la motivation des étudiants à apprendre sans que l’enseignant ne puisse intervenir dessus.

En résumé, l’enseignant n’est pas le seul responsable de la motivation à apprendre de ses étudiants mais sa responsabilité est bien réelle : elle consiste à faire en sorte que les facteurs relatifs à la classe favorisent chez ses étudiants une dynamique motivationnelle positive plutôt que négative

Un étudiant est motivé lorsqu’il :

Perçoit l’intérêt, la valeur, l’utilité des activités d’apprentissage

Astuce : expliciter les objectifs des activités, le déroulement, les liens avec la pratique, les liens avec le milieu professionnel…

Se sent capable d’accomplir ces activités comme il le souhaite (perception de sa compétence)

Astuce : Instaurer un climat de confiance, permettre aux étudiants d’analyser leurs compétences, l’état de leurs connaissances, utilisation possible d’un journal de bord, d’un portfolio.

A l’impression qu’on le responsabilise par rapport au déroulement de ses apprentissages (perception de contrôlabilité)

Astuce : Offrir la possibilité aux étudiants de faire des choix : thèmes, modalités de travail, format de la production, répartition du travail.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout