Le mind-mapping

Le Mindmapping : la technique de schématisation et mémorisation à connaître

Le mindmapping, ou “carte mentale”, consiste à réaliser un schéma pour visualiser les liens autour d’une idée générale. Grâce à l’utilisation de flèches, de symboles et de couleurs, elle permet de visualiser les informations essentielles et donc de retenir plus facilement ces dernières.

Pourquoi faire du mindmapping en prépa ?



Quelle que soit votre type de mémoire, réaliser une carte mentale vous aidera dans vos révisions. Les personnes ayant un mémoire visuelle aimeront le fait de visualiser schématiquement une réflexion, et d’associer les idées à l’aide de symboles et couleurs. Cette carte peut aussi servir de base aux personnes ayant une mémoire auditive, puisque vous pouvez vous entraîner à développer à l’oral les différentes branches, et ainsi vous assurer que le cours est compris, puis retenu. Enfin, pour les personnes à la mémoire kinesthétique, qui ont besoin de retenir en faisant quelque chose, cela permet de réviser tout en étant proactif.


Comment utiliser les cartes mentales en prépa ?



Les cartes mentales peuvent être utilisées pour toutes les matières, mais elles sont surtout très efficaces dans celles où il y a beaucoup de contenu à synthétiser, comme l’ESH ou la géopo. Elles peuvent aussi servir pour les langues, pour travailler autour d’un sujet précis qui tombe souvent en essai, ou encore pour la culture générale avec des références autour d’une problématique. Elle peut servir dans beaucoup de cas : pour illustrer un chapitre entier, pour regrouper les thèses d’un auteur incontournable (ex Smith), pour résumer un ouvrage…


Pour être efficace, la carte mentale doit être faite dès que le chapitre du cours est bouclé ou le livre d’un auteur lu. Il peut être pratique d’avoir listé et classé les informations au préalable sur une feuille de brouillon avant de réaliser la carte, pour avoir déjà une idée de ce qu’on veut mettre en valeur. Le gros avantage de cette carte, c’est qu’il n’y a qu’à la relire pour se rafraîchir la mémoire, sans avoir à se replonger dans des chapitres ou des livres entiers. Cette technique est donc idéale pour réviser et vérifier que le cours est su avant un DS ou une colle.

(la suite sur le site misterprepa.net)